CINEMA DES RENCONTRES / LA PROGRAMMATION

 
La programmation des Rencontres Cinématographiques de Digne-les-Bains et des Alpes-de-Haute-Provence se fixe pour but de donner à voir
« une certaine idée du cinéma » (André Bazin), celle qui, du documentaire à la fiction,
propose le regard de cinéastes selon une forme cinématographique
qui leur est propre et qui exprime leur vision du monde.

Le rôle des Rencontres Cinématographiques est de susciter,
de provoquer ou de permettre le lien entre les œuvres,
les créateurs et le public.



   
À L`AFFICHE EN JANVIER 2019
CINEMA DES RENCONTRES
Centre culturel René CHAR \ 45, av du 8 MAI 1945 \ Digne-les-Bains

Retrouvez-nous sur facebook !
https://www.facebook.com/rencontrescinematographiques.dedigne/ 

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

• MARDI 8 JANVIER A BREAD FACTORY PART1 : CE QUI NOUS UNIT UN FILM DE PATRICK WANG à 20 H 30
• MARDI 15 DÉCEMBRE A BREAD FACTORY PART 2 : UN COIN DE PARADIS UN FILM DE PATRICK WANG à 20 H 30
• MARDI 22 JANVIER PREAMBULE HISTOIRE(S) DE LA MANIFESTATION HISTOIRE DU CINEMA DETROIT VILLE SAUVAGE UN FILM DE FLORENT TILLON à 20 H 30
• 28>31 JANVIER HISTOIRE(S) DU CINEMA : DE LA RUINE AU CHAO. Une manifestation proposée en partenariat avec l’IDBL dans le cadre de l’exposition de Pascal Navarro « Notre sombre splendeur ».



- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -
CONCOURS INTERNATIONAL DE COURTS-MÉTRAGES
Première œuvre de fiction
 
DE LA RUINE AUX CHAOS
FESTIVAL EN PARTENARIAT AVEC L'ECOLE D'ART IDBL ET LE FRAC PACA

EXPOSITION / PROJECTIONS / RENCONTRES /
CINÉMA> CARTE BLANCHE A JEAN-BAPTISTE THORET, réalisateur et critique de cinéma, spécialiste du cinéma Américain.
photo/1547629500.JPG
...........................................................................................................................

MARDI 22 JANVIER / 20H30
UN FILM DE FLORENT TILLON
2010, France, 1h20
photo/1547564367.JPG
Résurrection urbaine après le désastre invisible du XXe siècle. Bienvenu à Détroit, capitale du crime, où l’herbe pousse sur les parkings et où les bâtiments s’effondrent. D’invisibles désastres ont ruiné la ville et il ne semble subsister que des spots radio pour lutter contre l’endettement. C’est dans ce contexte que des gens ont commencé à se réorganiser en sociétés autonomes, ces nouveaux pionners font pousser des légumes et croient à nouveau dans l’avenir. Florent Tillon dirige sa camera sélective là où de nouvelles idées apparaissent, sur les ruines du XXe siècle et de son rêve de “progrès éternel”.
 




 
Un autre cinéma©2006 - cine-dignelesbains@wanadoo.fr